Repetto, le parfum de la ballerine

Repetto le parfum, avec Dorothée Gilbert

La célèbre marque de danse Repetto, et ses indémodables ballerines, a lancé l’année dernière son premier parfum Repetto, le parfum.

Une rose poudrée, musquée, véritable quintessence de féminité. Il s’agit d’une formule épurée dans laquelle j’ai eu le plaisir d’utiliser l’essence de rose et la vanille

La Maison

Repetto est né en 1947 lorsque Rose Repetto créée une paire de chausson pour son fils, le danseur et chorégraphe Roland Petit. Conçu selon la technique du « cousu retourné », ces souliers ont un succès fou et toutes les étoiles de l’Opéra de Paris vont se fournir chez Rose Repetto. Dix ans plus tard, Brigitte Bardot va passer une commande particulière : devenue actrice, la jeune danseuse va demander un soulier hybride, mélange de ballerine et de chaussure de ville. Rose Repetto imagine alors les ballerines Cendrillon, immortalisées par la caméra de Roger Vadim dans Et Dieu Créa la Femme. Trois ans plus tard, une boutique Repetto est ouverte au 22 rue de la Paix à côté de l’Opéra. Rudolf Noureev, Maurice Béjart, et tous les prodiges de la danse seront clients de cette adresse.  Depuis 1999, Jean-Marc Gaucher en devient PDG, et ré insuffle la vie dans la maison Repetto.

Le parfum

Le parfum a été réalisé par le nez Olivier Polge. Il est construit autour de la rose, mêlée a de la poire et à des fleurs de cerisiers. Un coeur de rose et de fleur d’oranger, sur un fond de vanille et de bois ambrés.

Le flacon est entouré d’un écrin du rose Repetto, avec un ruban de la ballerine Carlotta et scellé du « r » minuscule de la maison. Il est teinté de rose, arrondi, entre flou et transparence, comme en mouvement.

Flacon du parfum Repetto
Flacon du parfum Repetto

Pour sa campagne publicitaire, Repetto a fait appelle à la Danseuse Étoile Dorothée Gilbert. Elle est l’ambassadrice de la maison depuis 2012. Débutant au Conservatoire de Toulouse, elle intègre l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris en 1995. En 2002 elle est promue coryphée, puis sujet en 2003. Elle est nommée Étoile à l’issue de la représentation de Casse-Noisette (Rudolf Noureev)  en 2007.

Dorothee Gilbert, danseuse étoile

Photographiée par James Bort (qui est également son mari dans la vie privée !) dans l’intimité de sa loge, elle est en train de se préparer pour entrer sur scène. Elle est concentrée, avec le sourire, comme si elle avait enfin atteint son rêve d’enfant !

Repetto le parfum, avec Dorothée Gilbert
Repetto le parfum, avec Dorothée Gilbert

 

 

One thought on “Repetto, le parfum de la ballerine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *