Roméa d’Améor : en Or et Amore

Roméa d'Améor

Connaissez-vous la marque de luxe Roméa D’Améor ?

Créé en 2007, cette maison a été créée par Annie Vannier. C’est au détour d’un communiqué de presse que j’ai eu l’occasion de découvrir cette pépite.

Pépite dans plusieurs sens : les 7 parfums de la marque ont été les dernières réalisés par le nez Pierre Bourdon, créateur de Kouros (YSL) et Féminité du Bois (Shiseido) entre autres : on pressent donc une qualité certaine des jus !

Les Grandes Amours du Taj MahalMais la vraie créatrice de ces parfums reste Annie Vannier : ancienne de LVMH (pour les marques Dior, Givenchy et Guerlain) et de L’Oréal, elle a une idée bien précise de la parfumerie. Les Princesses de Venise, Les Grandes Prêtresses Incas, Les Maîtresses de Louis XIV, Les Souveraines d’Egypte, Les Impératrices Japonaises, Les Espionnes du Tsar et Les Grandes Amours du Taj Mahal évoquent toute la richesse de son esprit.

Avant même de parler des parfums plus en détail, Annie a bien voulu se prêter à un petit questionnaire !

Mes-Parfums : D’où vous vient votre passion pour le parfum et quel a été votre parcours pour y parvenir?

Annie Vannier : Cette passion est née en même temps que moi. J’ai hérité d’un sens olfactif très aiguisé qui vient de ma mère. Les parfums et les odeurs ont toujours aiguisé ma curiosité, et parfois dirigent mes choix. Par exemple, je sens les produits que j’achète, l’odeur des lieux est très important et me ramène souvent à des parfums que j’ai déjà rencontrés pendant mon enfance.

M-P : Pourquoi ce nom : Roméa dAméor?

A. V. : Améor est une combinaison de âme, amour, dame, or , c’est l’anagramme de Roméa, arôme et amore. Roméa est un prénom ancien et très romantique, et l’ensemble Roméa d’Améor est un appel aux romans d’amour.

M-P : Vous avez travaillé avec un grand nez de la parfumerie, Pierre Bourdon. Comment résumerez-vous son travail et plus généralement le travail d’un nez? Avez-vous une anecdote concernant votre collaboration ?

A. V. : J’ai rencontré la première fois Pierre Bourdon quand je travaillais chez Dior sur la création d’une nouvelle gamme. Nous partagions les mêmes idées de la parfumeries, les mêmes mots. Et quand je l’ai appelé et qu’il a accepté de créer les parfums de ma marque, nous n’avons pas eu à échanger, Pierre a pu recréer exactement ce que je souhaitais, sans lui dire quoi ce soit. Il a mis dans ses créations ses “37 ans d’expérience en toute liberté”.

Ce qui m’a fait le plus plaisir, c’est un jour, il m’ait dit ” vous m’avez redonné le goût de faire de la parfumerie, comme il y a vingt ans”. C’est le plus beau compliment qu’il pouvait me faire. Les parfums Romea d’Ameor sont ses dernières créations avant de s’être retiré définitivement du métier.

M-P : Quelles sont vos parfums de référence ? Que portez vous comme parfum, là, aujourd’hui ?

A.V. : Mes références sont féminité de bois de Shiseido et Dolce Vita de Dior, Feuilles vertes d’Oranger de Hermès. Tous créés par Pierre Bourdon ! Je porte aujourd’hui “Les Grandes Prêtresses Incas” de Roméa d’Améor car j’ai besoin des arômes de clémentines, de cannelle et de chocolat pour lutter contrer les températures très basses de cet hiver rigoureux.

M-P : Nous essayons d’être un référent en matière de publicité papier dans le parfum. Quels sont vos goûts en la matière? Avez-vous une publicité de parfum qui vous a marqué? Pour vous, la publicité papier a-t-elle encore sa place dans le parfum?

A.V. : La publicité papier est très importante, soit dans les magazines, soit en poster dans la rue. Elle fait rêver. Ce qui est dommage, c’est la surexposition de mannequins et d’actrices, très belles mais sans lien avec le parfum.

M-P : Quels sont vos projets futurs? Quelle orientation va prendre l’industrie du parfum dans les années à venir?

A.V : Je m’aperçois que les clients se fatiguent des fragrances trop marketées, qui tiennent peu, qui ne font pas rêver par elles-mêmes. Je pense qu’il faut attendre la fin de la crise économique pour avoir une idée des changements qui vont s’opérer dans la parfumerie. Cette période est violente et va laisser des traces sur les stratégies de développement très profondes.

M-P : Merci Annie d’avoir accepté de répondre à notre petite interview !

Dans les jours à venir, je vous parlerais plus en détail des 7 parfums de la marque !

One thought on “Roméa d’Améor : en Or et Amore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *