Honoré aime NY !

Ce qui m’a toujours frappé dans le monde du parfum, c’est son immensité et sa créativité. Immensité, dans le sens où je suis toujours surprise de découvrir des petites perles, dans cet univers très codé. Créativité, car derrière la rigueur des mélanges chimiques, se cache toujours un brin de magie.

Je suis donc tombée aujourd’hui sur la maison Honoré des Prés (mélange du boulevard Saint Honoré et de Saint Germain des Prés). Derrière ce nom, un nez connu, Olivia Giacobetti : formée chez Annick Goutal, et l’un des grands nez de actuel, elle a travaillé pour Lubin, Dyptique, Hermès. Mais l’originalité de cette maison, c’est qu’elle est BIO, 100% naturelle et certifié Ecocert !

Ambiance Vamp à NY Honoré des Prés

Honoré des Prés sort donc un nouveau trio de parfum, réuni sous le nom de We Love NY :

Vamp a NY : ‘un sillage animal, vénéneux, sophistiqué, futuriste‘, à base de rhum et de tubéreuse.

I love les Carottes : des fleurs de carottes, de l’orange douce, de la vanille des Caraïbes et du beurre d’iris !

Love Coco : à base de Coco et de coriandre.

Pas facile d’avoir un avis, vu que je ne l’ai pas senti. Mais j’aime la façon de c’est vendu, la jeunesse, la pétillance du marketing… Pour le coup, j’ai même envie d’interviewer Olivia ! Dans tous les cas, je vais essayer !

Sortie en avant première mondiale à Colette Part et Bon Marché Paris le mercredi 28 avril 2010.

Sinon, en France à partir du lundi 17 mai 2010.

12 thoughts on “Honoré aime NY !

  1. Encore une fois, je trouve que les parfums Bio n’ont aucune tenu ! C’est bien beau de vouloir faire du Bio, mais si c’est pour se couper les bras, je n’en vois pas l’intérêt !

    1. Bonjour Alex,

      C’est vrai qu’un parfum bio ne laissera jamais la même trainée parfumée qu’un Guerlain mais lorsqu’on porte un parfum, est-ce pour soi et ses proches ou pour le wagon de métro ?

      Je suis partisan de la vision plus intime et je porte Chaman’s party d’Honoré des Prés et parfum bio ou pas, je l’adore et il ne laisse pas indifférent, même en fin de soirée, crois-moi 😉 !

    2. Bonjour Michaël,

      Je ne me parfume pas pour le wagon du métro 😀 Néanmoins, j’aime que mon parfum me suive… et puisse tenir un minimum sur ma peau. Peut être n’ai je pas la peau pour ça, mais ces parfums ne me vont pas.
      D’autre part, n’est pas réducteur de n’utiliser que des produits bio ? Un mélange des deux pourraient être intéressant, non? Avec des base de synthèse plus fixantes par exemple?

    3. Merci de ta réponse Alex

      Je ne suis pas un acharné du 100% bio… mais ce qui est intéressant dans les parfums 100% bio c’est que l’impossibilité d’utiliser toute une palette de molécules force la créativité à aller vers des senteurs nouvelles et le résultat est souvent surprenant. Après on aime ou on n’aime pas…

      Enfin je pense que le secteur du bio est déjà tellement compliqué à comprendre pour les consommateurs que si on commence à faire des produits bio mais pas vraiment… d’ailleurs à bien y regarder les labels bio ne garantissent pas du 100% bio, il y a déjà des ingrédients indispensables (conservateurs, etc.) qui sont autorisés. Par contre ces molécules doivent faire partie de liste très strictes, les autres étant interdites.

    4. Je vois que tu connais bien le sujet (ton site en est la preuve 😉 )
      Ce qui me gène foncièrement, c’est le mélange malheureux entre Bio=Écolo, en fait. Quand Plassard créait ses parfums au début du 20ème siècle, il faisait du bio, non? Du musc naturel, des extraits de plantes, du suif de baleine, des essences de bois rares, etc. C’était donc Bio ! Mais pas Écolo ! Aujourd’hui, il faut acheter Bio, parce que c’est Écolo… Et moi, ça me hérisse. Un parfum Bio, pour moi, ça doit être un parfum qui utilise des produits issus de l’agriculture biologique, non ? Mais à l’époque des voitures ‘vertes’, pourquoi le parfum Bio ne pourrait pas utiliser ses composants classiques non Bio, tout en restant intéressant.
      En résumé, pour moi, le Bio en haute parfumerie, cela doit être un gage de qualité, c’est à dire utilisant des produits bio. Et en aucun cas une manière de dire qu’on fait quelque chose de nouveau parce que c’est Bio !

    5. J’essaye de me tenir informé en effet 😉
      En fait il ne faut pas confondre bio et naturel. J’ai fait un petit topo là-dessus : http://www.ecocentric.fr/html/bio. Ce que faisait Plassard était du naturel car les ingrédients utilisés n’étaient pas issus d’une agriculture bio (baleine pas issue d’un élevage bio ^^ , bois rares non cultivés). Le naturel (à condition que ce soit du vrai naturel c’est à dire prélevé intelligemment dans un éco-système préservé et non souillé) est pour moi aussi bien que le bio. Ce qu’il faut voir c’est que les quantités nécessaires imposent que les ingrédients soient cultivés, et c’est là que le bio s’impose !

      Maintenant le bio est en effet écolo. Car pour obtenir la même chose que les produits conventionnels on n’a pas utilisé d’engrais chimiques, de pesticides, etc. Donc c’est bon pour la planète.
      Mais ce qu’il faut voir aussi c’est que le bio, tout comme les produits naturels, est meilleur pour la santé et est de meilleure qualité/plus efficace : personne ne peut contredire qu’il vaut mieux se mettre une belle huile végétale sur la peau plutôt qu’un dérivé pétrochimique tout droit sorti d’une raffinerie…

      Quand je parlais de nouveauté et de choses qui changent c’est aussi parce que tous les ingrédients utilisés par la haute parfumerie n’existent pas en “version bio” mais uniquement naturelle… et il faut dire aussi que je suis plus quotidiennement confronté à la parfumerie de masse au quotidien (dans le métro 😉 ) et donc ce que j’ai pu découvrir avec Honoré des Prés apportait une touche de nouveauté.

    6. Je rejoins tout à fait Michaël sur le sillage des parfum : les parfums bio sont plus intimes. Ils ne contiennent pas de fixateurs de synthèse (comme les phtalates par exemple), ils évoluent donc plus en fonction de la peau que des parfums conventionnels. En revanche on peut retrouver des parfums bio qui ont une très bonne tenue dans le temps, et c’est le cas de la gamme We Love New York.

      Contrairement à une idée reçue la cosmétique bio est très innovante et ne se contente pas d’utiliser des “recettes du passé”. L’innovation est présente à la fois dans les procédés d’extraction des actifs végétaux que dans leur transformation, dans la texture des produits, leurs tenue, etc.

    7. Et bien, je suis agréablement surprise de tous ces commentaires ! Fred et Michaël, je serais intéressée par faire un article sur les parfums bio : mais je manque d’information. Accepteriez vous de faire une interview sur cette niche là, en lien avec votre site?

  2. Bonjour,

    Je me permets de vous contacter par vos commentaires car mon équipe et moi-même avons eu l’occasion de visiter votre blog, que nous trouvons très intéressant et dynamique. Passionnés du Web, nous souhaiterions faire connaître votre blog aux lecteurs de News de stars, qui figure parmi les sites féminin people francophones les plus visités. Pour cela, n’hésitez pas à vous inscrire directement à cette adresse http://www.news-de-stars.com/inscription_blog.php et nous nous occuperons de tout.
    J’espère vous compter rapidement parmi nos partenaires privilégiés.

    A très bientôt,

    Julie de l’équipe blogs reporters News de stars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *